La cartographie, entre science, art et manipulation

Publié le par Landry

Ce titre est tiré d'un excellent article du cartographe du Monde Diplomatique, Philippe Rekacewicz.

La démocratisation d'une certaine forme de cartographie permise par les outils Google et leurs dérivés notamment souligne l'actualité de ce propos à travers l'exemple du conflit israélo-palestinien.

Vue dans ce billet du blog CatholicGauze une carte créée par un utilisateur anonyme dont le pseudonyme, "IsraelForiegnMinistry", nous renseigne sans ambiguïté sur ses sympathies, est sur ce point très éloquente.

En ouvrant la carte version Google Maps, vu le niveau de zoom par défaut, on a l'impression de visualiser les bombardements israéliens sur Gaza et ceux du Hamas sur Israël.


Pourtant, il n'en est rien.
D'ailleurs le titre de la carte est clair: "Rockets landing sites in Israël".
(sites d'impact des roquettes [du Hamas] en Israël)

La carte version Google Earth montre mieux que les impacts sont à la périphérie d'une bande de Gaza dont ils dessinent presque la frontière et qui est, elle, vierge de toute explosion...


Sur cette carte, il n'y a donc qu' Israël qui est attaqué.
Le nom du fichier kml est d'ailleurs fort clair: "Israël under attack".

Et rien sur les bombardements de Gaza et les centaines de morts palestiniens...

En attendant que d'autres cartographes numériques ne les cartographient ou ne créent une carte plus équilibrée, on pourra consulter le dossier du Monde Diplomatique consacré à ces évènements et qui apporte une vision un peu différente de celle des médias traditionnels.

Les fichiers sont hébergés ici

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Vincent Mespoulet 07/01/2009 21:54

Bonjour, et bravo pour ce balayage cartographique de l'attaque massive sur Gaza. Comme il se trouve que je connais bien cette ville, et notamment l'université Al Aqsa qui a été détruite avant même l'incursion terrestre, ou l'école de l'UNRWA dans le camp de Jabalya où près de 40 Palestiniens ont trouvé la mort, je te conseille deux autres ressources cartographiques de très grande qualités. D'abord l'infographie du journal britannique The Guardian http://www.guardian.co.uk/world/interactive/2009/jan/03/israelandthepalestinians ensuite la partie cartographique de PASSIA que j'avais aussi visité à Jérusalem Est... Tu as là des cartes historiques extrêmement bien faites... Ils éditent un atlas de la Palestine dont j'ai ramené un exemplaire et dont je me suis servi pour une présentation Powerpoint intitulée "Des Murs et des olives" que j'aimerais bien te soumettre pour recueillir ton avis: http://horslesmurs.ning.com/profiles/blog/show?id=1302569:BlogPost:9293

Vincent Mespoulet, prof de collège, Manosque et administrateur de l'Ecole Hors les Murs/ School Beyond the Walls

Landry 08/01/2009 07:42


Merci pour toutes ces informations.